Programmes CN sur simple pression d’un bouton

Gain de temps jusqu’à 80 % grâce à la programmation FAO automatisée

Marco Bauer, directeur de l’entreprise BAM GmbH sise à Weiden in der Oberpfalz (Bavière, Allemagne), en est convaincu : sans digitalisation et automatisation, aucune entreprise manufacturière ne peut être pérenne. Il mise donc sur une chaîne de processus complètement automatisée et numérique qui englobe aussi bien une boutique en ligne que des cellules de production assistées par robot. La programmation FAO automatisée avec hyperMILL®, réalisée par BAM en collaboration avec son partenaire CAO/FAO OPEN MIND, constitue également un élément central de ce système extrêmement efficace.

Commandé aujourd’hui, livré demain – dans notre vie privée, cela nous paraît aujourd’hui presque évident. Et dans notre vie professionnelle ? Nous considérons comme normaux les délais d’attente qui durent des semaines. Il est certain que livrer des pièces et modules devant être fabriqués selon des dessins de construction nécessite plus de temps. Mais à l’ère de la numérisation et de l’industrie 4.0, il est possible d’accélérer et d’organiser avec plus de flexibilité de nombreux processus.

Marco Bauer, informaticien économiste de formation et directeur de l’entreprise BAM GmbH, fait partie de ceux qui voient en la digitalisation et l’automatisation une belle opportunité, et ce, en particulier pour la fabrication industrielle. L’entrepreneur est convaincu que « nous devons entièrement repenser l’ensemble de la chaîne de processus à la lumière des nouvelles possibilités techniques. Dans ce domaine, nous nous considérons comme des pionniers créatifs. »

« Concernant la programmation aussi, nous peaufinons l’automatisation avec notre partenaire OPEN MIND. Notre objectif est que nos programmes CN soient intégrés le plus rapidement possible à nos cellules de production automatisées. Lors des premiers projets, nous avons réussi à réduire d’environ 70 à 80 % le temps de programmation FAO. »

Marco Bauer, fondateur et directeur de BAM GmbH

Production sur demande unique

Pour comprendre ce que Marco Bauer entend par là, il convient de se pencher sur ses activités entrepreneuriales. En 2011, il a repris une petite société de fabrication en sous-traitance comptant huit employés et quatre machines. En quelques années, il en a fait une entreprise moderne spécialisée dans la fabrication de précision, la construction de machines spéciales et les services numériques employant quelque 170 personnes.
Dès la page d’accueil de son site, l’entreprise communique sur sa singularité. L’offre en ligne de services de fabrication – qui se cache derrière l’appellation « Services numériques » – attire immédiatement l’attention. « Nous avons largement numérisé la chaîne de processus, y compris la production », explique le fondateur de BAM. « Cela nous a permis de créer une "plateforme de production sur demande" ainsi qu’une boutique en ligne pour la découpe de plaques de tôle sur mesure. Sur mipart.com ou stahlnachmass.com, les professionnels et particuliers peuvent configurer et commander des pièces et découpes directement en ligne. Après avoir chargé les données CAO 3D de la pièce souhaitée, le client reçoit en cinq à dix secondes un devis pour sa commande. Après le passage de la commande, nous livrons sous trois jours maximum, même les pièces complexes. »

Facteurs d’efficacité : numérisation et automatisation

IPour pouvoir livrer aussi rapidement des pièces industrielles de cette qualité – commandées en ligne ou par voie plus classique – BAM mise sur un niveau élevé d’automatisation dans l’ensemble de la chaîne de processus. Pour cela, l’entreprise utilise bien entendu des logiciels. « Je suis informaticien de formation. Nous employons 30 personnes qui travaillent dans les domaines du développement logiciel et de la recherche et du développement. »

Le meilleur exemple de ces solutions logicielles innovantes est la plateforme de production sur demande mipart.com déjà mentionnée qui permet non seulement aux clients de recevoir rapidement leur commande, mais aussi à BAM de bénéficier de processus rapides. En effet, immédiatement après la commande, le logiciel crée le plan de travail de manière complètement automatique. L’employé ne prend connaissance de cette commande que lors de la phase de programmation FAO. « Concernant la programmation aussi, nous peaufinons l’automatisation avec notre partenaire OPEN MIND », souligne Marco Bauer. « Notre objectif est que nos programmes CN soient intégrés le plus rapidement possible à nos cellules de production automatisées. Lors des premiers projets, nous avons réussi à réduire d’environ 70 à 80 % le temps de programmation FAO. »

Programmation FAO pour des exigences plus élevées

BAM se sert depuis longtemps de logiciels FAO/CAO pour la programmation. Néanmoins, du fait de l’augmentation de l’usinage 5 axes – aujourd’hui, sur douze centres d’usinage, onze usinent sur cinq axes – les responsables de l’entreprise ont décidé en 2013 d’adopter hyperMILL® d’OPEN MIND Technologies AG, Wessling.

Stefan Bauer, responsable de la production, avait déjà acquis de l’expérience avec ce logiciel avant d’intégrer BAM. Il explique : « hyperMILL® est pour moi le meilleur logiciel pour programmer des usinages cinq axes. En effet, il propose toujours plusieurs stratégies de positionnement, de façon à ce qu’il soit possible de choisir la solution adaptée pour chaque géométrie et cinématique machine. » D’après S. Bauer, hyperMILL® marque déjà des points avec son interface utilisateur intuitive et lisible et continue de convaincre de par sa bonne simulation machine et son contrôle des collisions.

À cela s’ajoutent les avantages d’hyperCAD®-S entièrement intégré dans hyperMILL®. Ce système « CAO pour FAO » a été spécialement développé par OPEN MIND pour les programmeurs FAO afin d’accélérer les procédures lors de la programmation CN. Il permet de passer rapidement et facilement de la CAO à la FAO et vice-versa, pour, par exemple, compléter une surface d’appui ou de serrage ou boucher un trou de perçage.

Technologie des features et des macros – Base de la programmation FAO automatisée

« Grâce aux cycles performants 2,5 axes, 3 axes et 5 axes d’hyperMILL®, nous sommes parvenus à réduire les temps de montage et de programmation au niveau des centres d’usinage, ce qui a entraîné une hausse de l’efficacité et de l’exploitation », poursuit Stefan Bauer, responsable de la production. Par ailleurs, BAM a également pu considérablement augmenter la complexité de sa gamme de production. En effet, hyperMILL® propose des stratégies d’usinage pour pratiquement toutes les applications. Conséquence logique : l’entreprise BAM, qui avait au début acheté une licence hyperMILL®, en possède aujourd’hui six – avec tous les cycles cinq axes ainsi que les modules pour l’ébauche et la finition du pack haute-performance hyperMILL® MAXX Machining.

Stefan Bauer et ses collègues du département de production – qui compte une proportion de femmes supérieure à la moyenne tout comme les autres divisions de BAM – apprécient beaucoup le fait qu’OPEN MIND améliore continuellement ses logiciels et développe des stratégies et procédés innovants. « Avec la technologie des features et les bases de données de processus et de macros qui en découlent, hyperMILL® offre en outre une base solide pour automatiser la programmation et réduire considérablement les durées grâce à la réutilisation du savoir-faire des programmeurs », conclut Stefan Bauer.

Automatisation individuelle

Marco Bauer, le directeur de BAM, souligne lui aussi l’excellente coopération avec OPEN MIND, de la vente et du service aux équipes projet qui ont travaillé à des solutions d’automatisation personnalisées : « OPEN MIND dispose d’interlocuteurs compétents qui nous apportent toujours leur aide précieuse même pour les cas d’application les plus complexes et les projets les plus originaux. Le fait qu’OPEN MIND développe elle-même les logiciels a été décisif pour nous. Cela nous a permis d’obtenir rapidement des fonctionnalités spécialement développées pour nos projets d’automatisation et ainsi de nous faire avancer. »

Rico Müller, chef de projet pour l’automatisation CAO/FAO chez OPEN MIND, atteste cette coopération très étroite et intense. Concernant la programmation totalement automatisée, il explique : « Cela fonctionne bien en particulier pour les groupes de composants ayant une structure similaire et nécessitant des stratégies d’usinage identiques. Comme la diversité est relativement importante chez BAM, nous avons intégré un système de guidage de l’utilisateur interactif dans notre automatisme. Grâce à quelques questions préliminaires auxquelles le programmeur FAO doit répondre, il est possible d’élargir la gamme de pièces et de réduire encore davantage la durée de programmation. »

www.bam.group


Galerie